17 déc. 2014

Les Chevaliers d'Emeraude, tome 3 - Piège au Royaume des Ombres

Synopsis :
 
Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent soudain les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Emeraude doivent alors protéger Kira, l'enfant magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde.

Agée de 15 ans, Kira, devenue Ecuyer d'Emeraude, accompagne désormais les Chevaliers et se révèle une magicienne puissante lors des combats contre l'armée des hommes-insectes. Le porteur de lumière, personnage central de la prophétie, voit enfin le jour. Amecareth sait qu'il a pour mission de détruire son empire. Le Magicien de Cristal pourra-t-il défendre le nouveau-né contre les terribles machinations de l'Empereur Noir ? Wellan et ses vaillants Chevaliers devront au même moment répondre à l'appel de détresse des hybrides du Royaume des Ombres en affrontant de redoutables dangers. Car le Monde des Esprits n'est pas ce qu'il paraît...

Changer le destin.

Mon avis :

            Et voilà, après le second tome lu avec plaisir tout en prenant mon temps, j’ai enchaîné avec ce troisième tome sans aucun souci. Je fus plus agréablement surprise que lors de ma première découverte, sûrement parce que m’attendais ce qui allait s’y dérouler.

            La fin du second tome promettait une suite intéressante, avec des combats entre magiciens et sorcier. Mais je suis toujours déçue de la façon dont débute chaque roman. Comme si le lecteur était idiot ou avait l’alzheimer, Anne Robillard reprend un petit résumé dans son premier chapitre, ce qui coupe le rythme intense des fins de tomes précédents… C’est bien dommage, bien que je comprenne qu’elle utilise cela pour faire avancer son histoire sur des années sans qu’elle ait besoin de décrire entièrement ce qui s’y déroule.
            De même, les premiers chapitres rapportent toujours les adoubements des nouveaux Chevaliers et la prise des nouveaux écuyers. Et plus il y a de Chevaliers adoubés, plus il y a de noms, ce qui donne finalement un passage très long avec une énumération de personnages qui n’en finit pas… D’ailleurs, on se demande comment elle s’y prend pour inventer autant de noms d’un coup !

            Toutefois, malgré ces débuts mitigés, le reste de l’intrigue est tout à fait intense, avec énormément d’actions comme des combats contre des bataillons de l’armée d’Amecareth, le chef ennemi, mais d’autres aussi que je ne dévoilerai pas ici.
            Le porteur de lumière, qui selon la prophétie devra être protégé par Kira, est enfin né. Bon, n’étant qu’un poupon, on ne peut pas dire qu’il fasse bouger l’histoire, mais au moins il est arrivé et on a enfin l’impression d’avancer.

            Il faut savoir que ce troisième tome introduit l’intrigue des prochains. En effet, l’auteure prépare la suite en rappelant les légendes des Chevaliers d’antans et en insérant de nouveaux personnages, qui semblent naturellement important. Avec tout ceci, l’intérêt du lecteur est renouvelé, l’obligeant à lire les tomes suivants pour en apprendre davantage sur ce qui va advenir.

            Quant aux personnages, je ne m’arrêterai que sur celui de Kira. Pour une jeune femme de quinze ans, elle a parfois des réactions irréfléchies et immatures, ce qui m’énerve. Mais l’amour qu’elle découvre semble apaiser son sal caractère et, tout comme Wellan, je ressens un réel soulagement !

            Une liste d’écriture est toujours aussi fluide et léger, même si j’ai parfois l’impression qu’Anne Robillard en fait un peu trop, surtout dans l’expression des sentiments dans la narrativité. Mais c’est peut-être mon allergie au gnangnantisme qui me fait penser cela…


            En conclusion, un tome qui introduit très bien la suite des évènements et qui, malgré quelques détails, me donne envie de lire les tomes suivants.




Les autres titres de la saga :
3. Piège au Royaume des Ombres
6. Le journal d'Onyx
7. L'Enlèvement
8. Les Dieux Déchus
9. L'Héritage de Danalieth
10. Représailles
11. La Justice céleste
12. Irianeth
- saga terminée -


Aucun commentaire:

Publier un commentaire