24 oct. 2017

Les 7 de Babylone, tome 1 - La mémoire des anciens



          Quand les personnages de tes livres d'Histoire deviennent des super-héros...

Jasper, 13 ans, est recruté par Victor Hugo (alias Toth), Vercingétorix (alias Verse), Mozart (alias Wolf) et quelques autres personnalités historiques afin de mener à bien, avec eux, une mission ultra secrète : empêcher leurs ennemis de toujours, menés par Léonard de Vinci, de réunir des fragments des 7 merveilles du monde, qui leur permettraient d'acquérir un pouvoir destructeur.

Promis : tu ne verras plus jamais Victor Hugo comme avant !


     Je tiens tout d'abord à remercier la plateforme NetGalley et les éditions Slalom pour ce partenariat.

Pourquoi ce livre ? La couverture jeunesse, avec ses couleurs éclatantes, me laissait entendre une histoire plaisante et intense. En lisant le résumé, je me suis également souvenue d'un scénario conçu quand j'étais plus jeune et que je n'ai jamais terminé. J'étais donc curieuse de voir ce que l'auteur a su créer avec cet embryon d'idée.

La première chose marquante repose sur l'intensité de l'intrigue, et de l'action même. L'auteur écrit pour un jeune public, il faut savoir retenir son attention, et je peux vous assurer que c'est parfaitement réussi ! L'élément déclencheur de toute l'histoire intervient dès le premier chapitre : Jasper, jeune garçon commun de treize ans, se balade sur les toits de Paris, comme il a coutume de le faire. Or, chose peu banale, il va assister à un meurtre et recevoir en guise de "cadeau" un fragment à la provenance inconnue, qui contribue à le rendre courageux, déterminé. Et quand, le lendemain de son escapade nocturne, son collège explose, Jasper est contraint de faire un choix. Sauver ou détruire le monde ?
Taï-Marc Le Thanh ne nous laisse le temps de nous ennuyer dans aucun de ses chapitres. Il alterne avec brio actions et découvertes de tout un pan de son univers, de la magie que celui-ci induit, permettant d'insuffler du rythme ou au contraire des temps de pause tout au long du récit, ménageant quelques effets plaisants.
J'ai également beaucoup apprécié les références historiques. Qu'il y en ait quelques unes était évident, au vu des personnages que nous sommes amenés à rencontrer au cours de nos péripéties. Mais l'auteur va plus loin que de simples petites "biographies" (rien de méchant, c'est très léger, à la portée de tous) sur les personnages concernés, il en évoque d'autres avec quelques détails qui tendent à rendre l'univers sympathique à découvrir.
La fin viendrait presque trop rapidement, mais c'est plutôt une bonne chose quand cela concerne un roman jeunesse. Jasper a livré une première bataille aux côtés de ses nouveaux amis, il a fait son choix, il devra à présent en peser les conséquences. L'auteur a également opté pour un cliffhanger en guise de final, je ne suis pas certaine que c'était nécessaire mais cela devrait plaire aux plus jeunes.

Les personnages sont particulièrement attachants. Jasper est un garçon aux multiples ressources, courageux voire téméraire. Si les connaissances attendues en histoire n'affluent pas dans sa tête, cela sert avant tout à le rendre amusant, créant quelques scènes cocasses en compagnie de notre cher Victor Hugo. Ce dernier ne manque pas de toupet non plus, s'étant plutôt bien adapté à l'évolution de notre monde.
Je n'épiloguerai pas sur chacun des personnages, je voudrais simplement signaler que mon préféré reste Wolf, alias Wolfgang Amadeus Mozart, devenu une sorte de jeune rockeur (et le comportement qui va avec).
Je peux vous assurer que revisiter ces légendes historiques en les présentant différemment fut drôle à lire, on se les imagine ainsi à présent quand on parle d'eux, ce qui prête parfois à confusion !

Je suis simplement déçue – enfin c’est un bien grand mot, disons simplement perplexe – par ce qui concerne un possible traitre. Le sujet est évoqué puis totalement oublié, comme si nos vaillants héros ne s'en inquiétaient plus. Ca ne m'a pas dérangé au cours de la lecture, ce fut après que j'ai repensé à ce mauvais petit point.

La plume est agréable à lire, elle contribue à rendre la lecture légère et entraînante. Hormis cela, elle ne présente pas de spécificités particulières, sera à la portée des plus jeunes.



     Une bonne surprise pour ce premier opus retentissant. On ne s'ennuie strictement jamais, on dévore le livre en un temps record, ce qui constituent des points plus que positifs. L'idée de base pour l'intrigue, les personnages attachants et une plume légère ont fini de me convaincre. Je recommande ce premier tome aux plus jeunes comme à ceux en quête d'une lecture légère. Quant à moi, je me procurerai probablement la suite lorsqu’elle sortira.



16/20




Les autres titres de la saga :
1. La mémoire des anciens
- saga en cours -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire