16 févr. 2018

Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 02 - Les fusils d'Avalon




        Dépossédé de son trône par Eric, son frère ennemi, le prince Corwin entend reconquérir le royaume d'Ambre, le seul monde réel à partir duquel s'engendrent tous les autres. Détenteur du fabuleux pouvoir de se déplacer à volonté d'ombre en ombre, il parcourt chaque reflet d'Ambre pour trouver le moyen de mettre fin au règne illégitime d'Eric. Mais il va se heurter à un ennemi imprévu d'une puissance inconcevable, un être capable de se déplacer dans toutes les dimensions.


Pourquoi ce livre ? Après la déception du premier tome, je n’étais pas emballée à l’idée de poursuivre cette saga. Sauf que le nom d’auteur est tout de même bien utile pour l’ABC Imaginaire 2018 donc j’ai rempilé de mauvaises grâces, avec la ferme volonté de le dégager rapidement de ma pile à lire.

Honnêtement, si je me souvenais de la pauvre intrigue principale et des différents personnages, je ne savais plus ce qu’avait subi Corwin à la fin du premier tome. Toutefois je me suis rapidement replongée dans le bain. Roger Zelazny, sans s’entêter de rappels, insère suffisamment de détails pour que nous puissions nous repérer sans trop de mal.

Corwin a toujours pour but de devenir le roi d’Ambre, détrônant de ce fait son frère Eric, qu’il considère comme un usurpateur. Pour cela il atterrit en Avalon, où séjourne depuis des années son aîné Benedict. S’ensuit un jeu de manipulation passive, où les protagonistes sont déterminés à comprendre les plans de l’autre sans toutefois vouloir interférer dedans. Le roman étant court, je ne peux vous évoquer davantage sans craindre de spoiler. Mais je fus franchement surprise d’avoir plus apprécié ce second tome, où manipulation et ombres planantes apparaissent et donnent du piquant à l’ensemble. Notamment la fin qui, pour étonnant que cela soit, m’a donné envie de fondre sur la suite (mais ça atteindra l’abc imaginaire prochain !).

Les personnages sont encore une fois peu nombreux. Hormis Corwin et Ganelon, son ancien général, Bénédicte et Dara, on ne peut pas dire qu’il y ait foule, si ce n’est quelques autres noms. Ce choix, sans amener un attachement sincère, permet de s’intéresser facilement à eux, de mieux les cerner également.
Je n’ajouterai rien sur Corwin, dont la personnalité diverge peu du premier tome. En revanche, j’ai bien aimé Bénédicte qui semble neutre à tout ça, sans ambition ni avis sur le conflit opposant Eric à Corwin.
Dara est également une jeune femme mystérieuse. Très curieuse et ambitieuse, à l’inverse de son grand-père Bénédicte, elle s’intéresse énormément à Ambre, à tel point que cela devient louche. Et la fin du livre révèle les informations qui, entre autres, donnent envie de se jeter sur la suite.

La plume est toujours aussi difficile par contre. On sent que le roman n’a pas été écrit récemment. Cela regorge de longs pavés descriptifs sur un paysage ou un cheminement de pensées, c’est souvent rebutant et j’ai eu du mal à résister à la tentation d’en sauter quelques uns…


     Je fus agréablement surprise, ce second tome donne une nouvelle tournure à cette intrigue qui semblait bien plate aux premiers abords. Les personnages gagnent en netteté, l’intrigue se pare de mystères et de tension, la fin est percutante à souhait. La plume reste difficile à appréhender mais ce second tome s’en sort plutôt bien.



14/20




Les autres titres de la saga :
02. Les fusils d'Avalon
03. Le Signe de la Licorne
04. La Main d'Oberon
05. Les Cours du Chaos
06. Les Atouts de la Vengeance
07. Le Sang d'Ambre
08. Le Signe du Chaos
09. Chevalier des Ombres
10. Prince du Chaos
- saga terminée -


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire