13 juil. 2018

Malenfer tome 1 - La forêt des ténèbres




       Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite sœur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni les ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier.



Pourquoi ce livre ? Choisi par une participante du challenge que j’organise, Choisir la prochaine lecture de la PAL, je suis fière de l’avoir lu dans la foulée de sa sélection. Habituellement j’attends toujours plusieurs semaines voire mois avant de m’attaquer au livre qu’on me choisit, cela signifie bien que je suis plus ouverte à l’inattendue dans mes lectures (dans le sens où je prévois moins ces dernières). Voilà, je me devais de vous partager cette petite fierté !

Ce premier tome de la saga Malenfer s’ancre parfaitement dans le cadre d’un récit jeunesse. L’élément perturbateur, une forêt enchantée et la mort d’un élève dans un monde où la magie est reconnue et admise, intervient dès le premier chapitre, comme si l’autrice n’avait pas de temps à perdre dans la description de son univers. On découvre celui-ci au travers d’une action soutenue dans laquelle quelques rebondissements s’enchaînent.
La fin vient un peu trop rapidement. Si c’est idéal pour un jeune public, cet effet laisse toute place pour quelques incohérences. Tout va légèrement trop vite et un public plus mature - enfant compris - risque de rester sur sa faim.

Les deux protagonistes sont particulièrement attachants. Zoé est une enfant incomprise car différente. Très vite on tombe dans le thème du rejet scolaire voire du harcèlement, une actualité appréciable dans un livre pour un public plus jeune. Je ne suis pas certaine que les lecteurs réagissent véritablement mais au moins ont-ils conscience que ça arrive. A l’inverse son grand frère Gabriel incarne le jeune garçon vaillant à qui tout réussi, si ce n’est peut-être les filles. J’ai conscience que cette fratrie forme un cliché du genre, pourtant on parvient à passer outre pour se concentrer sur les péripéties.
Pour ces dernières, nos deux héros sont épaulés par les amis de Gabriel, même si certains sont plus récalcitrants que d’autres à la tâche. On se prend de sympathie pour cette petite bande d’amis, et c’est là le principal.

La plume rend l’ensemble fluide et entraînant. Les pages défilent sans qu’on s’en aperçoive et la fin arrive plus tôt que prévu.



   Ce premier tome interroge ce nouvel univers jeunesse tout en se rythmant par un enchaînement de péripéties. Si la fin est un peu rapide, cela ravira probablement les plus jeunes. Je conseille d’ailleurs ce livre à tous ceux qui débutent dans des lectures plus matures, à partir de huit ou dix ans, je suis certaine que beaucoup seront ravis. De mon côté, j’ai passé un bon moment et lirai certainement la suite.



14/20



Les autres titres de la saga :
1. La forêt des ténèbres
2. La source magique
3. Les héritiers
- saga terminée -




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire