26 sept. 2016

Chroniques d'au-delà du seuil, tome 2 - Le siège des Dieux





Dans leur quête du Dieu Secret, Khimaï et Borhôn sont confrontés à de nouveaux mystères. Parvenus au carrefour des clans, sous la protection du clan nomade qu’ils ont engagé pour les guider, ils découvrent que Lathân serait à la recherche de l’identité du Dieu Secret, et mènerait sa propre enquête sous l’égide du faux prince qui gouverne la cité de Cœur-du-Monde. Khimaï finit par retrouver Lathân qui est sur la piste d’un brassard mystique, don de la divinité à la lignée des Pourvoyeurs. Alors qu’ils étaient complices, adolescents, la vie les a éloignés. Les voilà contraints à faire à nouveau équipe : retrouvant son héritage, Khimaï doit pénétrer dans la citadelle pour affronter l’usurpateur ; or, seule Lathân connaît les moindres recoins du temple, et pourra conduire le jeune homme en toute sécurité… La recherche de l’identité du Dieu Secret sera alors une nouvelle occasion de se replonger dans leur passé commun… 






         Sans garder une foule de détails sur le premier tome, je me rappelais l’avoir lu dans le cadre d’un partenariat (mon premier, soit dit en passant) et l’avoir grandement apprécié. Que j’en sache, cette lecture-ci fut encore meilleure,

       Pourtant, je dois vous avouer que j’étais parfois perdue. Parmi les détails que j’avais omis, le plus important en faisait parti. En effet, l’auteur a pris pour choix d’offrir à son lecteur, afin que celui-ci ne s’ennuie pas à suivre la quête de Khimaï, une histoire où les époques s’entremêlent. Ainsi, certains passages nous évoquaient l’enfance du jeune boiteux quand d’autres laissaient présager l’avenir, ou présentaient tout simplement le présent. Je dois dire pour ma défense que je lisais le livre au travail (dans une librairie) afin de renseigner au mieux les clients, ainsi je n’étais pas dans une ambiance reposante pour savamment savourer ma lecture, et c’est sûrement cela qui est à remettre en cause dans mon incompréhension, car les divers temps sont en fait très bien amenés.
       Ainsi, dans le passé nous assistions aux causes et raisons qui ont façonné la personnalité et mentalité de Khimaï, dans la parfaite continuité du premier tome. Les événements tragiques vécus et son dévouement pour sa patrie en font quelqu’un de fortement attachant mais également de déterminé, choses qui ne laissent pas indifférents. Dans sa quête au présent, on ne peut qu’espérer de tout coeur qu’il parviendra à ses fins pour parvenir à reprendre les rênes du pouvoir.
       Quant à la fin, elle est tout simplement surprenante. Je dois vous avouer que je n’étais guère préparer à un tel scénario, et je fus tout autant désoeuvrée que Khimaï à cette annonce. Cela explique d’autant plus que la supercherie et l’usurpation n’aient jamais été découvertes, et c’est dû à une raison si originale que mon plaisir de lire n’en fut que redoublée ! Je vous le dis en tout objectivité (aheum), si vous êtes un adepte de bonne Fantasy languissante, cette saga est faite pour vous.

       Bien entendu, nous retrouvons les mêmes personnages que dans le premier tome. Difficile d’ajouter quoi que ce soit à ajouter sur la chronique de ce dernier, tout y est plus décrit puisque c’était la première découverte. Je peux néanmoins vous dire que l’auteur maîtrise ses personnages à la perfection, dans un réalisme et une régularité fortement bien joués.  De même, ce qui arrive à chacun d’entre eux, que ce soit Khimaï, Borhôn, Lathân, etc, à la toute fin de l’oeuvre ne peut qu’amener le sourire et une forte envie d’enchaîner sur la suite (même si le troisième tome ne concernera plus ses personnages, si j’ai bien compris…).

       Quant à la plume, elle est grandiose. Magnifiquement bien travaillée, elle nous entraîne avec douceur dans les confins de la province d’Ethernia, et c’est envoûtée que je l’ai suivi pour apprendre à connaître Khimaï, son passé comme son avenir.

       En conclusion, cette lecture m’a enchanté au plus haut degré, elle fut même meilleure que celle du premier tome. Les personnages gardent leur fraîcheur et leur personnalité alors que les événements se complexifient et les révélations tombent. Ces dernières sont d’ailleurs originales et n’oublient aucune énigme, aucun mystère tenus jusqu’à lors en haleine. Pas de doute, ce second tome est un bijou de la Fantasy française que je recommande à tous les adeptes du genre.


18/20



Les autres titres de la saga :
2. Le siège des Dieux
3. Les rescapés de la cité maudite
- Saga en cours - 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire