10 avr. 2015

Les Maîtres des Brisants, tome 2 - Le Secret des abîmes



Synopsis :

            Chien-de-la-lune, le brillant capitaine, est tombé dans le piège tendu par le Khan. Tandis qu'il défendait Planète Morte, son redoutable adversaire attaquait la capitale de l'empire, à l'autre bout de la galaxie. Pour voler au secours des siens, Chien-de-la-lune va devoir risquer son vaisseau dans le vide infini des abîmes. À bord, le danger rôde aussi et le capitaine ne pourra compter que sur Xâvier, Mörgane et Mârk. Mais que valent trois jeunes stagiaires inexpérimentés face à un ennemi aussi puissant que le Khan ?




Mon avis :

            Cet avis contient des spoils sur le tome précédent.

            Conquise par le premier tome, je me devais d’enchaîner sur le champ avec la suite, d’autant plus avec la chute et les promesses à la fin du tome précédent !
            Ce tome-ci est, pour mon plus grand plaisir, dans la continuité du premier.

En dépit de la fin du premier tome, nous retrouvons notre intrépide navire et son équipage, bloqués près de Planète Morte, alors que les Chemins Blancs ont disparu. Dépités par le coup bas dont ils sont victimes, ils cherchent à venir en aide à Nifhell, attaquée par le Khan.
Ainsi, nous sommes directement plongés dans les événements et la tension de l’intrigue.
De plus, les personnages devront redoubler d’intelligence et de ruse pour parvenir à leur but, avec une nouvelle donnée à prendre en considération pour parvenir à leurs fins. Je ne peux vous en dire plus à moins de vous spoiler ce tome en entier, mais sachez que c’est du lourd, c’est imprévu et c’est franchement bien pensé ! Cela a redoublé mon attention au sujet de cette aventure !

Comme on peut s’y attendre, les personnages sont les mêmes. Je ne vois pas l’intérêt de revenir sur eux. Mais je peux tout au moins affirmer que nous avons accès aux dialogues de certains des généraux du Khan ce qui permet d’y voir plus clair dans leur objectif. De plus, l’identité de la Pieuvre ayant été découverte, cela intensifie l’intérêt et les rebondissements.
Je reviendrai seulement sur Mörgane, la stagiaire envoyée par les Fra Daüda. Son sort avait beau être prévisible, Erik L’Homme l’exploite avec efficacité

La plume non plus n’a pas changé, et c’est très ressourçant de s’y replonger à nouveau, dans sa légèreté et sa droiture. Les détails se coulent avec fluidité, et l’ensemble respire l’aventure et l’harmonie.

Mon seul regret sera porté sur le ou les histoires romantiques qui se développent entre certains personnages, qui se développent bien trop rapidement à mon goût. Mais il faut prendre en compte que cela reste destiné à la jeunesse, on a le droit de croire aux coups de foudre.

La fin ne laisse pas présager une suite, pourtant il y en a une et j’ai hâte de la découvrir. En attendant, cette fin-ci est à la fois porteuse de promesses quant à l’avenir des personnages mais également déchirante, face à la séparation entre certains et les jugements des autres…


En conclusion, un second tome à la hauteur du premier, ou les personnages évoluent dans un monde à la fois simple et dangereux, mais maîtrisé à la perfection. La plume légère ne peut qu’attirer l’intérêt du lecteur, et sa vivacité l’entraîner dans cet océan d’aventure. Cela reste jeunesse, mais cela n’empêche pas d’apprécier.




Les autres titres de la saga :
2. Le Secret des abîmes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire