14 nov. 2019

Six of Crows, tome 2 - La Cité corrompue




Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.



Pourquoi ce livre ? Toujours dans l'optique de réduire le nombre de mes sagas en cours, j'ai sélectionné quelques livres pouvant en terminer au plus vite. De plus, je me souviens que le premier tome m'avait été des plus agréables, j'étais donc impatiente de lire ce deuxième et dernier tome.

Ca doit être pour cela que je ressors profondément déçue. Si le premier tome recelait quelques défauts, je me souvenais surtout du rythme effréné jusqu'au cliffanger final.

Ici ce ne fut qu'ennui. J'ai attendu en vain que l'intrigue décolle. En fait, après coup, je me rends compte que si on compare ce récit aux Salauds gentilhommes, certes pour des lecteurs de fantasy plus mature, La cité corrompue ne vaut pas tripette…
Ce second tome est une histoire de vengeance. Enfin, le premier également mais il était tourné davantage vers l'action. Ici, les personnages sont portés vers les ruminations, c'est plus psychologique, je me suis trop sentie dans l'attente. Après avoir récupéré Inej, chose que j'ai trouvé trop simple, il se passe finalement peu de choses avant l'action finale et je suis toujours restée dans l'attente de mouvements…

Je suis néanmoins heureuse car on en apprend sur Jesper, personnage dans l'ombre du premier tome. Par ailleurs, Nina m'a beaucoup moins énervée que dans le premier opus, quand elle passait son temps à critiquer et se pavaner. Ici, elle est beaucoup plus tranquille, effet bien plus pertinent qu'elle subit les revers de la drogue. La naïveté de Wylan m'a beaucoup plu, comme la discrétion de Kaz. Inej reste mon personnage préféré, même si elle manque de cohérence avec ce qu'elle a vécu et les séquelles qui auraient dû lui rester.

La plume est neutre, sans être désagréable, elle n'apporte rien au récit et n'a donc rien fait pour retenir mon attention et entretenir un semblant d'intérêt…



Je ressors profondément déçue. La brèche entre le premier opus et celui-ci est vraiment trop marquante. Je me suis ennuyée du début à la fin, et ne suis parvenue au bout car c'était le seul livre que j'avais enregistré sur la liseuse de mister à l'occasion des Utopiales. Les personnages m'ont paru sincères mais c'est toute l'intrigue qui m'a déplu… Voilà une saga qui ne me laissera pas un bon souvenir malgré des débuts plus que prometteurs.



11/20




Les autres titres de la saga :
1. Six of Crows
2. La Cité corrompue
- saga terminée -


Aucun commentaire:

Publier un commentaire