3 mars 2015

Les Chroniques de Nightshade, tome 1 - Le Grimoire des Ombres


Synopsis :

Quand on est roi, la clémence est une faute impardonnable. Parce qu'il a gracié le sorcier Avoch Dar alors qu'il l'avait en son pouvoir, et l'a condamné à l'exil, le roi Eldrick doit l'affronter à nouveau. Mais cette fois Avoch Dar s'est allié aux forces infernales et son pouvoir semble croître de jour en jour.
Pour sauver son royaume d'une destruction totale, Eldrick rallie ses dernières troupes et celui qui fut son champion : Nightshade. Ce héros a perdu son bras droit lors du dernier combat contre l'infâme sorcier et a quitté la compagnie des hommes. Mais Nightshade est déjà parti dans une quête personnelle : il est à la recherche d'un livre magique, le Grimoire des Ombres, qui renferme le savoir capable de vaincre Avoch Dar...


Mon avis :

            Ayant découvert il y a peu cet auteur avec son autre saga Orcs, je m’étais laissée porter par le style d’écriture simple, malgré une histoire fantaisiste banale. Mon choix s’est donc porté sur les Chroniques de Nightshade dont j’ai parcouru le premier tome avec temps de plaisir que je l’ai bouclé en un jour !

            J’ai ressenti un énorme plaisir en retrouvant la plume légère de Stan Nicholls, d’autant plus après une œuvre alourdie comme Terra Wilder d’Anne Robillard. L’auteur a cette possibilité d’évoquer des détails infimes de manière discrète, sans appesantir le texte, et c’est un régal que de lire les descriptions ou les portraits de personnage, chacun dépeint avec beaucoup de réalismes et de finesses.

            Du côté des personnages justement, le lecteur assiste dés le début à la chute du héros éponyme, Nightshade, plus communément connu sous le nom de Dalveen Leordan, le champion du royaume de Delvago. Tout au long de ce premier tome, nous suivrons sa quête, lui qui cherche à retrouver son intégrité mais également la clef qui lui permettra de sauver son royaume.
            A ses côtés se joindra Shani, une jeune femme qui a toutes les raisons de se joindre à lui, elle qui hait tant le magicien ennemi à cause d’un de ses actes qui la touchent personnellement.
            Se joint également, mais non par choix, Meat, un mercenaire dont sa présence imposante permettra à nos héros de s’en sortir in extremis à plusieurs reprises, prenant une place à part entière dans cette quête.
            Enfin, Tychos, une sorte de démon rejeté par son créateur, qui tout comme la jeune Shani, souhaitera se venger, malgré les limites de son pouvoir.
            Ce sont donc les aventures d’une petite bande hétéroclite que le lecteur suivra, non sans plaisir puisque certaines situations cocasses ne peuvent qu’arracher un sourire amusé.
            Face à eux s’oppose Avoch Dar, un piètre magicien lorsqu’il acquiert sa place auprès du roi Elrick mais qui obtint par des moyens détournés tout le pouvoir nécessaire pour se rebeller et parvenir à ses fins.
            Si les personnages du côté du bien m’ont plu par leur trait de caractère et leur réalisme, je fus déçue par le sorcier, qui est très superficiel et banal, dans le genre « je suis méchant, je fais peur à mes propres serviteurs et je tue même les gens de mon côté ». Alors que le reste de l’intrigue est intéressante, cet aspect de l’œuvre lui confère un côté puéril mal venu.

            L’histoire est en elle-même banale : un méchant attaque un royaume, les héros partent en quête d’un moyen de le vaincre. Mais la fin est différente de ce à quoi on peut s’attendre et de nombreuses déceptions hantent ce premier volume. En effet, rien ne se passe comme il se doit et le lecteur cherche autant que les personnages la solution à tous ses soucis. C’est donc une quête intéressante, que l’on prend plaisir à suivre par sa légèreté et sa vivacité.
            De plus, le peu de pages qui la compose la rend facile d’accès et mêmes les lecteurs qui n’apprécient pas tellement la fantasy ont la possibilité de prendre plaisir à découvrir cette histoire.


            En conclusion, le premier de volume de ces Chroniques de Nightshade nous offre une histoire légère et vive, composée par des personnages attachants, malgré certaines superficialités du point de vue de l’ennemi. Mais les différents échecs rendent cet aspect négatif insignifiant et on prend finalement beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Nightshade et de ses valeureux compagnons.






Les autres titres de la saga :
1. Le Grimoire des Ombres
- saga terminée -

2 commentaires:

  1. même si ton avis est plutôt positif je n'ai pas du tout envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends ;)
    Je ne forcerai personne à le lire même si, je me répète, c'est un bon livre pour entrer dans la Fantasy, léger et au rythme douillet :)

    RépondreSupprimer