21 nov. 2016

Arthur et les Minimoys, tome 2 - La Cité interdite



         
   

Arthur, Sélénia et Bétamèche partent ensemble pour Nécropolis.
Nos trois compères sont tujours à la recherche du grand-père d'Arthur. Lui seul peut retrouver le trésor qui sauverait leur maison et le royaume des Sept-Terres.
Arthur rejoindra-t-il son grand-père à temps pour préserver le monde des minimoys et gagner ainsi le coeur de Sélénia ?

Un périple fracassant les attend dans la cité interdite de Nécropolis...





       
       

       Cette lecture fut vraiment un coup de tête. J'avais envie de quelque chose de frais et de simple, je fus servie. Un peu trop même, mais je vais en parler plus longuement par la suite !

Sans surprise, on retrouve Arthur et ses deux comparses royaux au cœur de leur aventure puisque le premier tome nous avait lâchement abandonné au beau milieu de l'intrigue du premier film (ce que j'avais détesté). On les retrouve donc au milieu d'une chamaillerie qui permet de situer le contexte, les relations de chacun, etc. Si cette piqure de rappel (inutile pour moi) fut sympathique, j'ai trouvé que l'action tardait à venir, ce qui m'a refroidit d'entrée de jeu.
Heureusement, la suite rattrape assez bien ce premier ressenti avec une action rebondissant et cocasse qui nous tire parfaitement jusqu'au 80% du livre. On vit l'aventure au même titre que les personnages et, bien que je connaisse la fin, j'espérais que ces derniers s'en sortent sans dommage. Quelques rebondissements viennent intensifier l'action, hormis cela aucune surprise, ce qui n'est pas étonnant.
En revanche, j'ai eu envie de passer la fin tellement c'était long. 20% a recherché le trésor dans le jardin et retenir Davido, le méchant qui est a l'origine de toute l'histoire, ben ca devient long et passer a un autre livre sans atteindre le bout me titillait.
Donc en résumé, ca aurait pu être un bon livre, malheureusement il trainait en longueur.

Les personnages sont attachants mangez le caractère de cochon de certains. Je pense en particulier à Selenia, qui se veut constamment moraliste ou pleurnicheuse, bien loin du comportement digne d'une princesse. Son frère Betamèche contrebalance cette méchanceté néfaste avec sa naïveté et sa jovialité omniprésente. S'il ne fait aucune bourde ici, il permet néanmoins de nous tirer quelques sourires, ce qui est toujours appréciateur. Quant a Arthur, toujours aussi héroïque, courage et téméraire, il véhicule des valeurs nobles et en même temps une innocence qui le place dans une position attachante.

Sur le style, je fus vraiment déçue par la plume de Luc Besson. Oh oui, bien sur, ce livre se destine a la jeunesse mais y'a des limites. Parler en langage oralisé avec des mots familiers, ça a vraiment gâché mon plaisir, et probablement le plaisir de bien d'autres.

Pour conclure, ce fut une bonne lecture mais pas excellente non plus. Les différences de langage m'ont passablement agacée, tout comme le caractère de Selenia. Ce ne sera pas une lecture impérissable en somme et je réfléchis encore a lire la suite ou non…


13/20




Les autres titres de la saga :
2. La cité interdite
3. La vengeance de Maltazard
4. La guerre des deux mondes
- saga terminée -

2 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé cette saga, mais j'étais beaucoup plus jeune il faut dire. Je n'ai pas trop accroché avec les films, seul le premier m'avait plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que ça plaît forcément à un jeune public mais ceux qui attendent plus vont forcément être chatouillés par les défauts, les facilités de l'intrigue, etc. Quant au film, tout pareil, j'avais aimé le premier mais le reste, beurk !

      Supprimer