20 févr. 2019

La Stratégie des as




Pour vivre, certains choisissent la facilité. Un boulot peinard, un quotidien pépère. Humains, elfes, demis... Tous les mêmes. Mais très peu pour moi. Alors quand on m'a proposé ce contrat juteux, je n'avais aucune raison de refuser. Même si je me doutais que ce n'était pas qu'une simple pierre précieuse à dérober. Même si le montant de la récompense était plus que louche. Même si le bracelet qu'on m'a gentiment offert de force risque bien de m'éparpiller dans toute la ville. Comme un bleu, j'ai sauté à pieds joints dans le piège. L'amour du risque, je vous dis. Enfin... c'est pas tout ça, mais j'ai une vie à sauver. La mienne.



Un grand merci aux éditions ActuSF pour ce partenariat !

Pourquoi ce livre ? Dès sa sortie en grand format, j’ai été charmée par sa couverture. Le résumé m’avait convaincu, bref, il avait rejoint ma wishlist sans jamais réussir à l’acheter, ayant d’autres priorités.Et finalement, j’ai eu de la chance de le recevoir dans les partenariats avec ActuSF, un colis qui m’a comblé bien plus que de gros pavés !

Le livre est court et se lit d’une bonne traite, un vrai régal !

Après une succincte présentation des personnages que l’on va suivre, on est rapidement plongé dans l’intrigue : une bande organisée de voleurs organisée est grassement payée pour voler le Rein d’Isis, une sainte relique qui aurait des capacités miraculeuses. Retenue par un mystérieux couple nouvellement installé dans une belle demeure, on sait très peu de choses sur cette relique. Réalité ou démesure, notre trio s’en moque éperdument. La récompense à la clé vaut bien le risque de tremper dans les pires affaires. James, la tête de la bande, n’hésite pas à accepter la proposition, sans deviner que sa vie sera mise en jeu dans ce pari fou…
Le rythme est omniprésent. Avec un livre si court - malheureusement ! - il est évident qu’il ne faut pas traîner ! Si le vol est prévu dans trois semaines au cours d’une réception donnée par le couple ciblé, l’auteur use encore et encore de l’ellipse, évitant de fait les longueurs. On ne s’ennuie pas une seconde, c’est magique !
La fin vient finalement très vite. Toutefois, de nombreux rebondissements déposent des obstacles aux héros, qui doivent redoubler de doigté et de savoir-faire pour déjouer tous les pièges. J’ai sincèrement craint pour la vie de certains personnages, comme quoi je me suis bien attachée à eux.

Je regrette seulement que certaines choses soient prévisibles. Par exemple, la maladie d’Élise m’a affectée particulièrement… Pourtant, je sentais qu’il ne fallait pas s’attendre au pire. Avec les vertus d’une relique, les héros trouveraient bien une solution pour régler le problème. Je me suis sentie légèrement blasée pour cette certitude, mais cela ajoutait un challenge supplémentaire, et finalement j’ai gardé le souffle coupé jusqu’au bout.

Les personnages sont maîtrisés à souhait, je me suis attachée dès les premières pages. Il existe une réelle connivence entre eux et on se sent intégré à leur petite bande, c’est très agréable !
James est un personnage loin d’être méticuleux malgré sa position de meneur. Il mise sur une bonne dose de hasard, de chance, d’improvisation. Cela laisse la part belle aux surprises et à l’inattendu.
Élise et Jorg sont deux compagnons au caractère bien trempé. L’une est une demi-elfe qui ne s’assume pas, l’autre un troll qui a du mal à trouver sa place, les deux étant rejetés par une populace qui rejette la différence. Ces personnages sont la mise en oeuvre d’une critique sociétale, où la tolérance est loin d’être la principale qualité… Autrement, j’ai aimé ces deux personnages par leur nuance et par la complexité qu’ils apportent à l’intrigue. on ne reste pas concentré sur l’intrigue, ils tissent des liens avec d’autres institutions, avec d’autres possibilités - que j’aimerais d’ailleurs voir dans une suite.
Astur et Nihkto m’ont semblé des méchants crédibles, on ne devine pas ce qu’ils veulent à l’avance, ce qui est très agréable. Les intentions finales gâchent un peu ce sentiment, mais le châtiment qui leur est réservé rattrape ce point.

La plume est étonnante. Rédigé au présent, je n’ai pas été dégoûtée par ce temps alors que je suis habituellement une adepte du passé simple (et j’hésite pas trop à m’exciter contre le présent, justement). Or ici, cela permet de développer plus rapidement l’attachement entre personnages et lecteur. Bref, la plume est géniale, elle nous attire et nous entraîne jusqu’au bout sans qu’on ait à lutter. Un petit régal de plus, que je souhaite voir de retour prochainement !

Je n’ai pas encore parlé de la nouvelle qui suit le roman, intitulée Mila. Mila est le quatrième membre qui rejoint la bande sur le tard. Calculée et réfléchie, elle impose un peu moins de hasard à l’entreprise et équilibre un peu la donne. La nouvelle est très bien, elle donne du background au personnage, permet de comprendre pourquoi elle était liée à cette affaire.

Et enfin une petite interview transmet la pensée de l’auteur, son travail d’écriture, ses projets, etc. J’ai moins aimé que l’interview donnée à Lionel Davoust dans ses Questions dangereuses, probablement dû à la longueur. C’est moins développé, mais cela suffit pour en apprendre suffisamment !



J’ai adoré, à un point où je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt ! Ce roman se lit d’une traite, avec ce qu’il faut de légèreté et d’actions pour nous mener jusqu’au bout sans effort. Les multiples textes se complètent, de sorte que l’univers comme les personnages se construisent progressivement, avec une maîtrise parfaite. En parlant des personnages, ceux-ci présentent des caractères différents, profonds, je me suis attachée à eux très rapidement et c’est sûrement ce qui a permis de dévorer ce livre aussi vite. Ce roman est un petit régal, idéal pour les novices de l’imaginaire ou les lecteurs confirmés.



17/20




4 commentaires:

  1. Tu sais convaincre, déjà que le résumé me faisait de l'oeil, ton avis en rajoute une couche :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, je suis là pour ça ;)
      Mais oui, c'est un bon page turner dans la Fantasy, tu peux y aller les yeux fermés :)

      Supprimer
  2. C'est de bon présage, je l'ai dans ma pal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu ne seras pas déçue, si jamais il y est encore ;)

      Supprimer