5 févr. 2017

The Legend of Sleepy Hollow



    
            A la fin du XVIIIe siècle, un vallon ensommeillé sur les bords de l'Hudson où vit une paisible communauté d'origine hollandaise... La légende qui s'y colporte d'un fantômatique cavalier furieux vient à menacer la quiétude de ses habitants. On raconte qu'il décapite dans sa course folle tous ceux qu'il rencontre, et lui-même serait sans tête...



        Ce livre est particulièrement renommé depuis son adaptation cinématographique, pourtant j’avais envie de le redécouvrir par l’œuvre originale d’Irving. Et pour ça, je l’ai lu en anglais. Ouais, vous ne rêvez pas !

       Je dois dire que j’ai eu du mal à m’y retrouver dans ce texte. Le style n’est pas forcément difficile, il répond néanmoins à des codes et à un lexique en constante évolution, si bien que ma lecture fut complexe.

       De plus, l’histoire est abordée de manière totalement différente si on compare avec le film de Burton, et je dois dire que j’ai préféré l’ambiance du film, pesante et ténébreuse, à celle décrite par Irving. Les personnages occupent ici une place moins importante.

       Dans l’ensemble, j’ai eu énormément de difficulté à m’immerger dans cette œuvre et, si je l’ai lu rapidement par son peu de pages, je ne suis pas certaine de l’avoir appréciée.

       En conclusion, une nouvelle étrange et angoissante dont le style comme le vocabulaire ont mal vieilli. Il faudra probablement que je le relise en français pour tout comprendre.



10/20




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire