4 févr. 2015

1984


Synopsis :

                De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. 
BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.
Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.



Mon avis :

            Après être enfin débarrassée de mes livres de cours, même s’ils m’ont plu pour la plupart, j’étais tout de même pressée de revenir à un genre plus accrocheur : la Science-fiction ! Je reste néanmoins dans les classiques de ce genre avec 1984 de George Orwell.

Ce n’est pas la « grande » Science fiction, dans le sens où ce n’est pas très complexe à comprendre. Mais cela reste très réaliste et le lecteur est vraiment embarqué dans cet univers dérangeant, qui ne peut pas laisser indifférent.

            Le début est assez difficile à appréhender. Le lecteur est projeté dans un monde complètement modifié, contrôlé par les quatre Ministères et la Police de la Pensée. Si vous voulez comprendre le monde dans lequel Winston évolue, il vous suffit de connaître ce slogan, qui résume parfaitement la situation :

« LA GUERRE C’EST LA PAIX.
LA LIBERTE C’EST L’ESCLAVAGE.
L’IGNORANCE C’EST LA FORCE. »

            L’intrigue dans son ensemble nous dévoile les pensées de Winston Smith, protagoniste qui en vient progressivement à s’intéresser puis à se rebeller face aux événements et à la dictature du Parti de Big Brother.
            L’histoire est d’autant plus dérangeante que ces événements se déroulent réellement dans certains pays actuellement, et c’est d’autant plus vrai face aux événements de janvier dernier…
            La fin est cruelle, même si c’est la fin qui devait arriver. L’auteur nous y prépare tout au long de la lecture, par de petits indices et détails narratifs. Mais cela fait car, en personne saine d’esprit, le lecteur ne pouvait qu’espérer une fin plus heureuse…
           
            Le style n’est ni lourd, ni léger (cela vous avance, pas vrai ?). George Orwell décrit les actions et les pensées de Winston avec droiture et de façon directe, sans ambage, ni arrières pensées. Ce n’est pas tant agréable à lire mais j’ai tout de même ressenti du mal à lâcher ce livre, tant je voulais connaître la fin.

Comme vous pouvez le voir, c'est une chronique assez courte, mais c'est le genre de livre qui doit se lire par soi-même et qui se ressent différemment selon notre personnalité et notre compréhension, raisons pour laquelle je ne souhaite pas m'étendre sur le sujet.

            En conclusion, une lecture intéressante du point de vue du contenu malgré un style qui peut paraître difficile à ceux qui n’ont pas l’habitude. J’ai pris néanmoins un certain plaisir à cette lecture.





9 commentaires:

  1. J'ai trouvé le style lourd à certains endroits ; il n'est pas toujours facile de s'accrocher. Mais ça ne m'a pas empêcher d'adorer ce roman, l'auteur a fait un travail gigantesque dans l’élaboration de cette dictature extrême et angoissante.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu il y a longtemps alors je ne pourrais pas dire sur le style, mais j'étais restée subjuguée par cet univers qui pousse à réfléchir.

    RépondreSupprimer
  3. Ca peut paraître lourd, mais c'est plus léger que d'autres livres de SF :)

    Du reste, c'est vrai qu'Orwell gère très bien son intrigue, je suis d'accord avec vous deux ;)

    RépondreSupprimer
  4. Un de mes classiques favoris :)

    RépondreSupprimer
  5. Ca semble être un favori pour beaucoup ^^
    Mais je peux comprendre pourquoi :)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis contente qu'il t' ai plu. Je n'ai toujours pas trouvé mieux en dystopie.

    RépondreSupprimer
  7. Et je te remercie encore une fois de me l'avoir fait découvrir ! :D
    En dystopie adulte, oui c'est le meilleur pour le moment. Après y'en a certains (pour les ados) plus faciles à lire donc plus attrayant forcément :)

    RépondreSupprimer
  8. je comprends qu'il faille le lire car l'univers dépeint par l'auteur est vraiment bien travaillé mais en dehors de ça je n'ai pas été particulièrement emballée.. je trouve qu'il manque quelque chose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on le compare avec d'autres romans de la Science fiction moderne, c'est vrai que c'est moins complet. Il n'en reste pas moins intéressant à découvrir.

      Supprimer