4 janv. 2015

Le Drôle de Noël de Scrooge




Synopsis :

            Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L'entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s'il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire.





Mon avis :

            A une période de l’année où de multiples challenges demandent des livres en rapport avec la neige ou Noël, et après avoir visionné Le Drôle de Noël de Scrooge en version animée, il m’a parue tout naturel que mon choix de lecture se porte sur le livre de Charles Dickens, voulant savoir si le film est fidèle au livre ; d’autant plus que le film est pour moi un véritable coup de cœur ! Je n’attendais donc rien de cette œuvre pour l’aspect intrigue. Mais je voulais savoir si la plume de Dickens allait me plaire.

            Ce fut une agréable surprise !
            La plume de l’auteur est très simple, très épurée, allant au plus court. Pourtant, des descriptions sont bien présentes mais assez discrètes pour ne pas gêner le récit et enrayer la lecture. Du coup, rien que pour cela, ces petits détails qui font tout un roman, c’est un coup de cœur !

            Je tiens également à préciser que l’érudition de ce roman est excellente. J’entends par érudition que l’auteur cherche à rendre son texte des plus réalistes, par le biais de connaissances et sources approfondies. Ici, on retrouve le vocabulaire d’antan complètement oublié aujourd’hui, sans que cela entrave la compréhension de l’histoire. De plus, Dickens s’emploie à décrire sommairement le quotidien londonien, mais avec suffisamment de détails pour intéresser les gourmands de culture et de civilisation.
            Personnellement, ce fut un réel plaisir de se voir basculer dans la ville de Londres à une époque révolue et, en fait, j’en redemanderai bien encore une couche !

            En ce qui concerne les personnages, très peu viennent envahir le récit, ce qui fait que l’on a plus d’attachement pour chacun d’eux.
            Scrooge, vieux personnage sec et dur, pourrait passer pour un vieux bonhomme repoussant, mais son désir de se racheter, désir né de la rencontre avec divers fantômes, a fait que je l’ai grandement apprécié car il a reconnu ses tords et veut changer la situation. De plus, on prend un grand plaisir à la suivre dans son passé, son présent et son futur, malgré la portée de ce que chacun de ses moments implique.
            Pour d’autres personnages, j’évoquerai seulement Bob Cratchit, le commis d’Ebenezer Scrooge, petit bonhomme très attachant par sa tendresse et sa bonhomie, malgré sa pauvreté, sa situation précaire et le malheur qui s’est abattue  sur un des enfants de sa famille. J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à retrouver cette dernière, surtout le soir de Noël où, malgré un repas bien plus restreint que dans d’autres familles, chaque membre garde le sourire et la joie. On comprend bien que le côté relationnel de la fête passe bien avant l’échange des cadeaux, et c’est une belle leçon pour la société d’aujourd’hui, grande consommatrice en technologie ou autres ressources.

            Quant à l’histoire en elle-même, elle se lit toute seule, sans que l’on soit ennuyé ou que l’on se sente dans une lutte impitoyable pour boucler la lecture. L’auteur a un style riche, certes différent des styles d’écriture de nos jours, mais qui se laisse lire sans difficulté. J’ai tellement apprécié que je pense lire d’autres œuvres de cet auteur pour savoir si son style est identique dans toutes ses œuvres ou s’il change selon le caractère de son récit.

            Enfin, Charles Dickens évoque diverses morales qui ont encore tout leur sens aujourd’hui. Par exemple, je vais vous dévoiler juste une petite partie rassurez-vous, le premier fantôme est celui de Jacob Marley qui, suivi de ses chaînes forgées au cours de sa vie, vient hanter Scrooge afin de lui faire comprendre qu’une bonne vie n’est pas celle d’un avare mais celle où l’on partage avec les autres, où l’on a des relations avec les autres, où l’on vient en aide avec les plus démunis… Là encore, une belle leçon de vie !
            D’autres morales sont naturellement glissées dans le récit, mais je tiens à vous laisser une part de surprise si l’envie vous prend de lire ce roman !

            Au final, mon seul regret sera pour la taille du livre… J’en aurai voulu un plus long, pour mieux savourer encore !


            En conclusion, une histoire magnifique rehaussée par des morales pleines de sens, encore aujourd’hui. Le style épuré donne l’impression de lire le livre en trente minutes. Une agréable découverte de bout en bout pour, sans aucune hésitation, un véritable coup de coeur !




2 commentaires:

  1. Aaahh! Une histoire que j'adore lire et relire :D :D

    RépondreSupprimer
  2. Et je comprends tout à fait pourquoi ! =)

    RépondreSupprimer