13 avr. 2019

Lady Mechanika, tome 1 - Le mystère du corps, première partie




Dans un monde fait de magie et de science, une femme enquête sur son passé...
Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construit une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : “ Lady Mechanika ” !



Pourquoi ce livre ? Fan de Steampunk, j’ai flashé sur ce comics quand j’ai croisé sa route en librairie. Mais j’ai toujours dit que je n’aurai jamais de comics, parce que c’est trop cher et les sagas sont trop longues. Entêtée que je suis, je passais toujours devant sans jamais me décider. Finalement, en tombant dessus sur un site d’occasion, mon copain me l’a finalement acheté, heureux de me faire sortir de mes sentiers battus. Comme quoi, des fois, ça vaut le coup d’être patiente (:P) !

Le prologue de ce livre nous plonge dès le début dans un univers sombre. Lady Mechanika chasse des démons non pas pour les tuer mais pour leur extorquer, avec une douceur surprenante, des informations sur leur origine. Autant dire que le caractère de la donzelle tranche d’emblée avec sa représentation badass sur la couverture ! Et cette surprise se prolonge tout au long de notre lecture, alors que sa gentillesse et sa maladresse s’étalent tranquillement selon les situations.
Ce prologue est également l’occasion de présenter le méchant, qu’elle amoche joliment d’un joli revers du pied. De là le décor est planté, on n’a plus qu’à comprendre ce que la damoiselle cyborg recherche.

L’intrigue se poursuit sur cette quête d’identité. Lady Mechanika est une femme qui s’est vue améliorée par des expériences robotiques. La voilà avec les bras améliorés, une puissance hors norme et le nom emprunté de la ville où elle séjourne. Sauf que la Lady ne se souvient pas de son enfance, de ce qui précède sa nouvelle vie. Sa quête la conduit vers des obstacles dangereux et croisent également une morte, issue du peuple romanichel. Désireuse de faire le bien, elle croisera les deux enquêtes, persuadée que tout est lié…

Le rythme est palpitant, les dessins sublimes, l’univers approfondi, les personnages attachants. Si pour moi l’héroïne est un peu trop puissante, sa détermination oscille par moment, preuve qu’en-dessous de sa force se cache un bout de femme des plus normales. Cela permet d’équilibrer les forces, ne pas en faire trop. Les personnages qui l’entourent sont également attachants, ma frustration d’en savoir si peu montre à quel point j’ai aimé les découvrir, même avec parcimonie, et j’espoir avoir l’occasion de satisfaire ma curiosité à l’avenir - parce que oui, je vais forcément acheter la suite !

J’ai été choquée par moment que certaines planches soient vides de bulles et qu d’autres en soient envahies. Je vous jure, des fois les dessins s’offrent à nous et on a tout le temps de les admirer… et des fois, il y a tellement de blanc qu’on se demande comment les lire, comme décortiquer le texte des images. C’est un peu déboussolant, et je regrette juste cela dans ma lecture, parce que c’est arrivé deux ou trois fois mais ça m’a marqué…
Quant à la fin, elle sépare clairement premier tome du second, on sent que c’est une histoire divisée et j’ai hâte de poursuivre cette enquête, qui risque de s’avérer époustouflante !



Ce fut un premier tome délicieux. J’ai adoré cet amorce d’enquête, on sent que l’auteur tient à présenter son personnage au travers de l’univers, c’est un effet réussi. Par ailleurs, Lady Mechanika présente des zones d’ombre qui la rendent vulnérable, équilibrant de fait sa force surhumaine. Les personnages qui l’entourent la complètent parfaitement, et j’ai hâte de les voir évoluer à ses côtés. Quelques détails m’ont gêné, comme le méchant un poil caricaturé et des bulles trop envahissantes sur certaines planches. Autrement, cette lecture est un premier succès que j’espère voir perdurer par la suite !



17/20




Les autres titres de la saga :
1. Le mystère du corps mécanique, première partie
2. Le mystère du corps mécanique, seconde partie
3. La tablette des destinées
4. La Dama de la Muerte
5. La machine à essayer
- saga en cours -


2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'univers et notamment graphique mais je trouve un peu léger dans l'intrigue en revanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as lu plus que le premier tome ? Car pour moi c'est clairement un tome introductif, mais j'espère que ça se complexifier par la suite. Ca reste une bonne lecture détente.

      Supprimer